PUBLICITE
 

La Cour Suprême brésilienne n’autorise pas la censure de la Première tentation du Christ.

, par David Chevalier

On ne peut pas supposer qu’une satire humoristique ait la capacité d’affaiblir les valeurs de la foi chrétienne, dont l’existence remonte à plus de deux mille ans… Ce sont les paroles du Président de la Cour Suprême brésilienne. José Antonio Dias Toffoli a en effet déclaré le jeudi 9 janvier que : La (...)

Voir en ligne : https://actu.inverti.fr/actualites-...

PUBLICITE