PUBLICITE
 

Orléans. Et une agression de plus, encore.

, par lemarquis

Cette rue que je connais bien pour avoir résidé rue du Poirier, c’est la rue de Bourgogne. Je dirai la seule rue d’Orléans qui connait une vie nocturne. Mais une fois encore, la laideur et la haine était de sortie. Selon les propres termes du procureur de la République “un guet apens”. Un jeune homme (...)

Voir en ligne : https://actu.inverti.fr/actualites-...

PUBLICITE