PUBLICITE
 

« Je ne suis pas le premier artiste à ne pas avoir été payé » : la Paris Black Pride au coeur d’une polémique

, par Youen Tanguy

Plusieurs artistes, dont le travail a été utilisé par l’association Paris Black Pride, assurent ne pas avoir été rémunérés, certains depuis plus d’un an. Ils pointent notamment du doigt la personnalité du président de la structure. « Johan Amaranthe nous dois exactement 1139,40 euros. » Farah Medrabi, qui (...)

Voir en ligne : http://tetu.com/2018/08/03/artistes...

PUBLICITE